L'AMEN !!!

Publié le par Pseudo : Hecto

   L'Amen !!!              L'Amen !!!              L'Amen !!!


Bien-aimés,

La racine hébraïque du mot Amen contient les idées de fermeté, de fidélité, de vérité. La forme adverbiale employée pour approuver ce qui vient d’être dit (=ainsi soit-il!) ou pour annoncer une affirmation de valeur particulière, a été peu à peu réservée à l’affirmation solennelle des vérités divines et limitée à l’usage religieux. Jésus l’emploie quand il veut souligner le caractère d’autorité divine de ses paroles.

Par sa répétition, Amen prend encore plus de solennité. «En vérité, en vérité, je vous dis...». Mais, dans ce cas, nos Évangiles, souvent, traduisent en grec l’amen hébr., et dans chaque langue il a ses équivalents. Il n’aurait donc pas pu passer tel quel dans le langage religieux de tous les peuples chrétiens, s’il n’avait pris en Israël un caractère liturgique.

Au temps du Christ, il était usité à la synagogue; l’assemblée saluait de l’Amen la louange ou la lecture de la Loi. Jésus et ses apôtres ont donc trouvé dans le culte de la synagogue l’Amen rituel, liturgique, condensant tout ce que la congrégation veut exprimer de sincérité, de ferveur et de soumission, dans la prière ou dans la louange. De la synagogue, Amen est tout naturellement passé dans le culte chrétien, où il se perpétue comme le mot liturgique le plus riche et le plus universel.

Quand l’Apocalypse fait d’Amen un titre du Christ, elle résume en quelque sorte le caractère absolu de la révélation en lui: il est l’Amen. Le Christ, proclamé l’Amen, est le Christ reconnu et acclamé comme l’incarnation même de la Vérité. Dans les textes chrétiens sur papyrus, Amen est ordinairement écrit par le symbole des deux lettres grecques signifiant 99, ce nombre étant l’équivalent numérique de la somme des lettres du mot (1 + 40 + 8 + 50). Dict. Westphal

Affectueusement et bonne semaine, Josy

L’AMEN. Apocalypse 3:14

Le mot AMEN confirme solennellement ce qui précédait ; et Jésus est le grand confirmateur ; « l’Amen » est immuable à jamais dans toutes ses promesses. Pécheur, je voudrais de réconforter par cette réflexion : Jésus-Christ a dit « venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés et je vous donnerai du repos ».

Si vous venez à Lui, il dira AMEN à votre âme ; sa promesse s’avérera exacte à votre égard. Il dit, dans les jours de sa chair : « Il ne brisera pas le roseau cassé ».

Oh toi, pauvre cœur brisé, meurtri, si tu viens à Lui, Il te dira « amen » et cela sera vrai en ton âme comme dans des centaines de cas, ces années passées. « Chrétien » n’est-ce pas ce grand réconfort pour toi aussi, c’est à dire, que pas un mot émis par Jésus ne soit jamais rétracté ? Les paroles de Jésus demeureront même quand les cieux et la terre passeront. Si tu n’as, ne serait-ce qu’une demie promesse, tu la verras s’accomplir.

Prends garde en celui qui professe des promesses trop rapides, qui va risquer d’ébranler la véracité de la Parole de Dieu. Jésus est l’Amen dans toutes ses fonctions. Il fut le prêtre capable de pardonner et purifier. Il est l’Amen et le Prêtre encore aujourd’hui. Il fut un Roi régissant son peuple, et le défendant avec son bras puissant, Il est le roi Amen, le même encore maintenant. Il était auparavant un prophète pour prédire les bonnes choses à venir, ses paroles sont douces et agréables comme du miel. Il est prophète Amen. Il est l’Amen, le mérite de son sang ; il est l’Amen, la droiture. Cet attribut sacré doit nous rappeler sa Justice et sa gloire vis à vis de choses naturelles perfectibles. Il est l’Amen dans tous les titres qu’il porte ; votre « Mari », ne recherchant jamais le divorce ; votre « Ami », étant encore plus proche qu’un frère ; votre « Berger » dans l’ombre de la mort ; votre aide et celui qui délivre ; votre château et votre tour haute ; la corne de votre vigueur, votre confident, votre joie pour tout, en tout et votre Amen en toutes choses. Ch. Spurgeon

"Sujet développé chaque jour de la semaine sur Rose d'automne: "http://rosedautomne7.forumactif.com"

 

Merci de voter pour ce blog

bloghttp://www.francophone.ch/cgi-bin/cds_redirection.pl?8849

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article