MARCHER AVEC D.IEU

Publié le par Pseudo : Hecto

MARCHER AVEC DIEU
 


INTRODUCTION

Chaque chrétien est appelé à vivre une vie de très grande intimité avec Dieu et cela, jusqu’à la fin de ses jours. C’est ce qui s’appelle « Marcher avec Dieu »

Toutefois, il arrive que nous ne désirions plus assez cette intimité, et donc que nous ne fournissions plus assez l’effort personnel nécessaire pour atteindre le plus haut niveau possible de communion que le Seigneur veut, Lui, atteindre avec nous. Dans ces conditions, il est urgent de se souvenir des objectifs qu’à travers ce projet de communion le Seigneur Dieu désire atteindre, et persévérer, afin de pouvoir les atteindre, avec Son appui.

I. LES RAISONS DE LA MARCHE AVEC DIEU

La Bible regorge de différentes raisons pour lesquelles il nous faut marcher avec Dieu.
 
Nous n’en retiendrons cependant que trois :

• Dieu le désire profondément
 
Jérémie 6 : 16 :«  Ainsi parle l’Eternel : Placez-vous sur les chemins, regardez, et demandez quels sont les anciens sentiers, quelle est la bonne voie ; Marchez-y, et vous trouverez le repos de vos âmes ! »
 
Michée 6 : 8 :« On t’a fait connaître, ô homme, ce qui est bien ; Et ce que l’Eternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde, et que tu marches humblement avec ton Dieu. »

• Il nous le commande
 
Genèse 17 : 1 : « Lorsque Abram fut âgé de quatre-vingt-dix-neuf ans, l’Eternel apparut à Abram, et lui dit : Je suis le Dieu Tout-Puissant. Marche devant ma face, et sois intègre. »
 
Deutéronome 13 : 5 :« … Il a voulu te détourner de la voie dans laquelle l’Eternel t’a ordonné de marcher. »

• Il accorde Ses bienfaits à celui ou celle qui marche avec Lui
 
Psaume 119 : 1 – 3 :« Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie, qui marchent selon la loi de l’Eternel ! 2. Heureux ceux qui gardent ses préceptes, qui le cherchent de tout leur cœur, 3. qui ne commettent point d’iniquité, et qui marchent dans ses voies ! »
 
Zacharie 3, 7 : « Ainsi parle l’Eternel des armées : Si tu marches dans mes voies et si tu observes mes ordres, tu jugeras ma maison et tu garderas mes parvis, et je te donnerai libre accès parmi ceux qui sont ici. »
 
1 Pierre 3 : 10 – 12 :« 10. Si quelqu’un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu’il préserve sa langue du mal et ses lèvres des paroles trompeuses, 11. Qu’il s’éloigne du mal et fasse le bien, qu’il cherche la paix et la poursuive ; 12. Car les yeux du Seigneur sont sur les justes et ses oreilles sont attentives à leur prière ; Mais la face du Seigneur est contre ceux qui font le mal. »

II. LES OBJECTIFS DU SEIGNEUR POUR CETTE MARCHE AVEC LUI

Parmi tant d’autres, retenons-en deux :

• Nous rendre conformes à l’image parfaite de Jésus-Christ
 
Romains 8, 29 : « Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils soit le premier-né de beaucoup de frères. » 
 
Ephésiens 4, 13 – 15 : « 13. Jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ ; Ainsi nous ne serons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par la ruse dans les moyens de séduction, 15. mais en professant la vérité dans l’amour, nous croîtrons à tous égards en celui qui est le chef, Christ. »

• Témoigner de Son amour dans notre marche avec Lui et, ainsi, Lui amener d’autres âmes :
 
Esaïe 42, 6 – 7 : « Moi, l’Eternel, je t’ai appelé pour le salut, et je te prendrai par la main, je te garderai, et je t’établirai pour traiter alliance avec le peuple, pour être la lumière des nations, 7. Pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir de prison le captif, et de leur cachot ceux qui habitent dans les ténèbres. »
 
2 Corinthiens 3, 2 – 4 : « C’est vous qui êtes notre lettre, écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes. 3. Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les cœurs. »

III. LES CONSÉQUENCES DU REFUS DE MARCHER AVEC LE SEIGNEUR

Elles sont multiples, mais citons les plus explicites :

• La désapprobation du Seigneur
 
Hébreux 10, 38-39 : « Et mon juste vivra par la foi ; Mais s’il se retire, mon âme ne prend plaisir en lui. 39. Nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme. »

• L’incapacité de se détourner plus tard du mal, à force de résister à Dieu
 
Romains 1, 28  : « Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes. »

• La mort spirituelle, à cause du péché régnant en maître dans notre vie
 
Ephésiens 2 : 1-2 : « Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés, 2. dans lesquels vous marchiez autrefois, selon le train de ce monde. »

• Le jugement final inéluctable pour tous ceux qui auront résolument rejeté le Seigneur de leur vie
 
Hébreux 10, 39 : « Nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme. »
 
2 Pierre 2, 9 – 10 : « Le Seigneur sait donc délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis au jour du jugement. 10. surtout ceux qui courent après la chair dans un désir d’impureté et qui méprise l’autorité. »

IV. QUE FAIRE POUR PERSÉVÉRER AVEC DIEU ?

• Être en position de vaincre continuellement le péché
 
Jean 8, 36 : « Si donc le Fils vous affranchit, vous serez réellement libres. »
 
Romains 6, 11 – 14 : «11.  Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. 12. Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises. 13. Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité ; Mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. »

• Être animé d’un zèle ardent pour le Seigneur
 
Psaume 42, 2-3 : « 2. Comme une biche soupire après des courants d’eau, ainsi mon âme soupire après toi, ô Dieu ! 3. Mon âme a soif de Dieu, du Dieu vivant : Quand irai-je et paraîtrai-je devant la face de Dieu ? »


Esdras 7, 10 : «  Car Esdras avait appliqué son cœur à étudier et à mettre en pratique la loi de l’Eternel, et à enseigner au milieu d’Israël les lois et les ordonnances. »
 
Romains 12, 11 : « Ayez du zèle et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur. »

C. M-M.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article